Pango.fr-Agence N° 1 spécialisée SXO,SEO+UX

INFOGRAPHIE

Comment améliorer votre communication visuelle ? Pango réalise des infographies adaptées à votre image de marque et vos besoins.

Chez PANGO, nous vous proposons une méthodologie sur mesure

Définir

Nous commençons par déterminer les informations à partager selon vos besoins et votre cible. L’infographie doit être la plus pertinente, au plus proche des objectifs de votre marque.

Structurer

Nous ordonnons les informations afin de la faire ressortir le mieux possible. L’objectif est d’impacter les lecteurs : chiffres, images et textes courts.

Concevoir

Nos experts utilisent Figma pour créer une infographie en prenant soin de mettre en valeur les éléments importants, tout en les illustrant.

Partager

L’objectif n°1 d’une infographie est de générer de la visibilité. Nous partageons donc l’infographie sur les réseaux sociaux et autres spots susceptibles de toucher votre cible.

Entre 2 et 4 jours

À partir de 800 € HT

Contactez-nous pour créer vos visuels :

La définition d’une infographie

Concrètement, une infographie est une représentation visuelle, une image. Elle présente généralement des informations textuelles ou chiffrées de manière plus ludique. La spécificité d’une infographie est d’être une image numérique créée grâce à un ordinateur. Par le biais de logiciels de PAO, un infographiste est capable de produire un contenu numérique qui interprète des données complexes pour les rendre lisibles, compréhensibles et attractives.

C’est un domaine d’expertise maîtrisé par les graphistes. Le métier d’infographiste est susceptible de plaire aux personnes faisant preuve d’une sensibilité pour les arts graphiques, numériques ou non.

Quelles sont les fonctions d’une infographie ?

Le rôle majeur d’une infographie est de transmettre le plus efficacement possible des informations clés. Le format très visuel de l’infographie permet donc de faciliter l’interprétation de certaines informations. C’est ce qu’on appelle la data visualisation. Se développant grandement ces dernières années, cette discipline est très efficace pour extraire les données importantes et complexes, et les mettre en image. La transmission de l’information est beaucoup plus impactante.

Vous préférez lire le dernier rapport du GIEC qui fait 140 pages ou lire une infographie bien présentée qui fait ressortir les informations les plus pertinentes ? Le lecteur opte généralement pour la seconde proposition. Cela va en accord avec la multiplication toujours plus grande des informations. Il faut être rapide et pertinent pour séduire l’internaute. Une infographie répond de ce fait parfaitement à la problématique. 

Vous comprenez alors que l’objectif est le partage d’informations et de données pour le grand public. Ce n’est pas chose facile. Il faut être capable d’agencer plusieurs éléments comme du texte, des images, des chiffres, des graphiques ou encore des vidéos dans certains cas. 

Les infographies servent à éduquer et à informer la population. Plus que cela, utiliser des infographies est bénéfique pour la visibilité d’une entreprise. En effet, avec le développement du web et des réseaux sociaux, les infographies plaisent énormément et sont partagées en masse. 

Le graal est de développer une bonne infographie capable d’expliquer simplement un concept, ou qui transmet des informations intéressantes. Si elle fonctionne et devient virale, les possibilités de faire rayonner votre entreprise grâce aux réseaux sociaux sont prodigieuses.

Quel type d’infographie choisir ?

Ci-dessous, un listing des infographies les plus réalisées en 2022 :

  • L’infographie statistique : Utilisée la plupart du temps pour mettre en avant des résultats d’enquêtes. Par exemple : Selon W3Counter, 90 % des recherches en France proviennent du moteur de recherche Google (février 2021). 
  • L’infographie chronologique : Celle-ci répond au besoin de représenter des événements dans le temps, à la manière d’une frise chronologique. Vous y trouverez une succession de dates importantes, entre autres. 
  • L’infographie informative : Ici, on cherche à faire comprendre un concept ou une notion plus ou moins abstraite. Le support visuel aide à faire passer des idées plus ou moins complexes. 
  • L’infographie géographique : On aime également beaucoup se représenter le monde à l’aide de cartes. C’est un type d’infographie qui fonctionne particulièrement bien et qui marque facilement l’esprit des gens. 
  • L’infographie de type “processus” : Pour celle-ci, il s’agit de détailler un processus d’un temps variable. Son rôle est de structurer les étapes à réaliser pour arriver au bout d’un processus. On peut par exemple présenter toutes les étapes à suivre pour bien organiser son voyage. Prévoir un budget, réserver ses billets d’avion, réserver son logement, programmer ses visites touristiques, etc. 
  • L’infographie Curriculum Vitae : Effectivement, de nos jours, il est possible de présenter son CV comme une infographie. Cette méthode offre beaucoup d’avantages et notamment le fait de retenir plus naturellement l’attention de son futur employeur. Et puis c’est beaucoup plus agréable à regarder qu’un CV Word…
  • L’infographie liste : Les listes fonctionnent vraiment bien sur internet. La preuve en est, dans les contenus textuels vous trouverez beaucoup de listes à puces qui mettent en avant une information. Cela marche aussi très bien pour les infographies qui peuvent faire des listes qui retiennent l’attention. 
  • L’infographie hiérarchisée : Connaissez-vous la pyramide de Maslow ? 
  • L’infographie comparative : Type d’infographie hyper pertinent pour les guides d’achats et les comparatifs. Vous en trouverez facilement sur les sites e-commerce. Il n’y a pas meilleure façon de comparer deux produits. 

Quelles sont les différentes étapes pour créer une infographie ?

En vous accompagnant avec la méthode Pango, nous tâcherons de toujours vous faire suivre un même chemin avec ses différents passages obligés.

 

Définir le persona

Il s’agit de l’élément phare qu’il vous faudra déjà aborder dans le détail lors de la mise en place de votre stratégie éditoriale. Derrière une infographie, il y a constamment un objectif à établir : vous ne pouvez pas tout raconter et à tout le monde. Mais de la même manière, vous allez définir votre type de cible en travaillant sur sa représentation fictive avec un persona.

L’enjeu ici sera de s’attarder à comprendre ce qui caractérise le type de consommateur que vous souhaitez toucher. Nous vous inviterons à vous questionner sur ce profil recherché : quels sont ses besoins auxquels je dois répondre ? Quelles informations sont intéressantes à lui transmettre dans mes infographies ? Que vont-elles lui apporter par rapport aux problématiques qu’il rencontre ?

Même si un tel questionnement ne suffira pas automatiquement, il vous permettra d’y voir déjà beaucoup plus clair. Vous pourrez ainsi commencer à personnaliser votre type d’infographie. En prime, il pourrait être de rigueur – si vous ne l’avez pas déjà fait pour votre stratégie éditoriale – de se plonger dans une étude approfondie qui vous aidera à saisir les comportements et les motivations de votre cible. 

 

Établir une charte graphique et un modèle

Étape typique de la personnalisation : le travail de l’identité visuelle que prendra votre infographie. Cela passe par définir les couleurs, le design, ainsi que l’ensemble des éléments de forme qui illustreront les informations que vous déciderez de mettre en avant.

La charte graphique peut prendre n’importe quelle forme, bien souvent il s’agit d’un document qui fait office de norme.

Le but est de se décider sur un ensemble d’éléments et de fixer les règles d’utilisation de ces derniers. De manière générale, on retrouve dans bon nombre de cas un logo, les couleurs spécifiques souvent accordées avec celles du logo, la police d’écriture des différents textes, et parfois un slogan.

Il existe de multiples façons d’agencer et d’organiser ces différents éléments choisis sur votre infographie. Mais dans la même idée que pour la charte graphique, il va falloir faire des choix. L’enjeu sera de vous mettre d’accord et d’établir un modèle type qui de nouveau fera office de norme/standard à respecter pour chaque nouvelle infographie.

 

Recueillir et analyser les données

Ce qui fait bien généralement le charme d’une infographie, c’est évidemment la présence de chiffres importants et révélateurs d’une situation. Il peut s’agir de chiffres provenant de rapports ou bien de bases de données publiques. Ces données permettent d’affirmer ou d’infirmer des hypothèses et sont obtenues à la suite d’études plus ou moins approfondies.

Assurément, un rapport peut être bourré de chiffres, et tous peuvent illustrer une situation intéressante. L’objectif est ainsi de n’en sélectionner que certains, et de se décider sur ce que vous souhaitez montrer à travers eux. Vous devez ensuite ne mettre en valeur que les chiffres les plus importants.

Avec ces données récoltées, le dernier enjeu est de les rendre intelligibles grâce à un plan précis et bien construit. Qu’il s’agisse d’illustrer l’évolution d’une tendance dans le temps, ou de comparer deux situations, il vous faut réfléchir au meilleur enchainement possible pour l’ensemble de vos chiffres.

La construction textuelle

En travaillant sur la manière dont vous allez structurer votre ensemble de données récoltées, il s’agira d’accompagner le tout avec du texte. Inutile de vous dire qu’une infographie ne doit pas contenir une quantité trop importante de texte. Néanmoins, vous devez travailler en profondeur les différentes parties écrites, d’une façon aussi structurée.

Le plus important est de commencer par dresser un titre capable d’exposer la problématique que vous souhaitez aborder. Il peut s’agir par exemple d’un constat alarmant sur une tendance (augmentation/diminution). Lequel sera accompagné de différents sous-titres organisés dans l’ordre dans lequel vous aurez classifié vos données. Chaque partie est un élément de réponse sur la problématique abordée au départ. En revanche, rien ne vous oblige à titrer votre infographie par une question.

L'infographie doit vous ressembler. Elle témoigne de votre identité visuelle, de votre image de marque.

Pourquoi faire une infographie ?

Soigner son image de marque

Pour une entreprise, la communication visuelle n’a plus besoin de faire ses preuves. C’est tout simplement indispensable. Cela étant dit, il faut que, vous aussi, puissiez entretenir votre image de marque. Et cela passe bien évidemment par la réalisation d’infographies. Vous ne pourrez pas faire passer les messages importants pour votre business d’une meilleure façon ! 

De cette manière, vos clients vont se souvenir de vous. Ils auront vos beaux visuels en tête quand ils penseront à leurs besoins. Se mettre au goût du jour, c’est être disponible pour répondre aux besoins des clients et les laisser naturellement venir à vous sans imposer vos solutions. C’est ce qu’on appelle l’inbound marketing. 

Une belle infographie pour votre entreprise peut attirer des clients en leur donnant envie d’en apprendre plus sur vous. La communication visuelle participe à construire la perception que se font les clients de votre entreprise. Croyez-le, ce qui peut paraître, a priori, comme un petit détail peut faire la différence entre vous et vos concurrents.

Partager son infographie

La dernière et ultime étape est celle de la diffusion massive. Pour accroître vos chances que l’infographie atteigne la cible que vous aviez fixée au départ, vous devez lui donner un maximum d’écho. Les réseaux sociaux sont un outil essentiel pour cette manœuvre, mais ils sont loin d’être les seuls canaux de diffusion possible. Parmi les autres armes que vous avez à votre disposition, voici quelques options : 

  • Forum : Un lieu d’interaction intéressant qui entre-mêle les visions et permet de partager des informations précises.
  • Annuaire : Sur le web, il existe un grand nombre de sites appelés “annuaires” parce qu’ils répertorient d’autres sites web, sur un ensemble de thématiques. Vous y trouverez de nombreuses adresses intéressantes pour communiquer vos infographies.
  • Netlinking : Une fois qu’elle est réalisée, vous pouvez inclure votre infographie dans des contenus qui seront publiés sur d’autres sites que le vôtre. Si besoin, il est tout à fait possible de sélectionner les sites intéressants et leur proposer un partenariat.

Si vous choisissez toutefois les réseaux sociaux, en préparant votre post, vous devez toujours mettre un point d’honneur à travailler le message qui introduira l’infographie et l’adapter au style du réseau. Par exemple, sur LinkedIn ou Twitter, il est primordial de choisir les hashtags adaptés à ce que montre votre infographie et au public vers lequel elle se tourne. 

Une bonne infographie agira sur votre cible, à condition de bien la partager sur différents canaux web.

Quelques conseils pour une infographie de qualité

1. Valorisez les éléments forts
  • Optez pour un titre captivant ! 
  • Vous devez veiller à adapter la taille des éléments par ordre d’importance : mettre en plus gros les chiffres importants et les titres par exemple.
  • Le choix des couleurs peut largement aider à valoriser certains éléments : reprendre les teintes de votre business et marquer certains mots clés.
2. Simplifiez les informations

Une infographie, peu importe sa forme, c’est court ! Il faudra que chaque information soit concise et synthétique. Un amas de texte ou de chiffres n’est jamais bon et risque de vous donner un rendu confus et peu clair. Dans la même logique, il est primordial de rendre l’ensemble de vos éléments intelligibles et compréhensibles par tous. L’utilisation du mot définition peut avoir un bon impact selon ce que vous traitez. 

 

3. Imaginez une construction visuelle

Il peut être extrêmement intéressant de construire l’infographie en déterminant un sens de lecture précis. À l’instar des mangas qui se lisent dans le sens inverse de BD ou livres, il s’agit d’imposer à votre cible un ordre dans lequel suivre les éléments (données + texte). 

Cela peut être de haut en bas, de gauche à droite, ou encore en Z… Déterminer un sens de lecture vous obligera ainsi à organiser le contenu d’une certaine façon en conséquence. 

4. Veillez à ne pas vous fermer de portes 

Dans une logique de “viralisation” de votre infographie, vous devez vous assurer que cette dernière est correctement lisible sur tous les supports. Pour cela, pensez large ! Le but est ainsi de pouvoir adapter la taille de votre infographie pour bien la diffuser partout.

Notre offre SEO en détail

Découvrez nos offres en référencement naturel proposé par non experts. Nous concevons sur mesure une méthodologie qui correspond à vos besoins et à votre budget.

AUDIT

Un audit SEO est un diagnostic complet de l’état de santé de votre site web.

NETLINKING

Le netlinking s’impose comme l’un des piliers le plus important de l’optimisation off-page.

RÉDACTION WEB

Nous optimisons les contenus pour répondre aux critères de qualité des moteurs de recherche et de vos utilisateurs.

E-REPUTATION

L’ e-réputation est aujourd’hui l’un des principaux facteurs de vente. Contrôlez-la : n’attendez pas la crise !