Pango.fr-Agence N° 1 spécialisée SXO,SEO+UX

Google : la mise à jour Page Experience a débuté sur desktop

Le déploiement a commencé comme prévu et devrait s’achever fin mars 2022. Google a annoncé le 22 février qu’il avait commencé à déployer “lentement” la mise à jour Page Experience pour les ordinateurs de bureau

Ce déploiement progressif avait été annoncé en novembre dernier. En outre, Google a lancé en début d’année 2022 un nouveau rapport sur l’expérience des pages pour les ordinateurs de bureau dans la Search Console. Les éditeurs de site ont ainsi pu vérifier leurs performances avant le lancement de la mise à jour. Cette synthèse permet de monitorer les critères clés de l’expérience utilisateur telle que mesurée par le moteur de recherche, en analysant les données des 28 derniers jours.

Quels critères sont pris en compte ?

Pour le reste, rien de neuf entre desktop et mobile : les signaux de classement relatifs à l’expérience des pages, ainsi que les seuils associés, restent les mêmes que ceux mis en place précédemment, à l’exception de l’ergonomie mobile.

Rappelons ce que sont de bons et de mauvais scores selon Google :

  • CLS (Cumulative Layout Shift) : relatif à la stabilité visuelle de l’interface utilisateur, il doit être inférieur à 0,25. Visez 0,1.
  • FID (First Input Delay) : relatif à l’interactivité, il doit absolument être en dessous de 300 millisecondes. Un bon score est sous les 100 millisecondes.
  • LCP (Largest Contentful Paint) : relatif au temps de chargement, il doit être largement inférieur à 4 secondes. Essayez de rester sous les 2,5 secondes.

Pour quel impact ?

Rappelons que cette mise à jour ne devrait pas entraîner de bouleversement dans le classement des sites. Martin Splitt, qui assure la liaison entre les développeurs et les ingénieurs chez Google, avait précisé avant le déploiement du mobile en juin dernier que, tous les autres facteurs étant égaux, l’amélioration de l’expérience de la page servirait à départager deux sites positionnés au coude-à-coude.

Cependant, il reste vivement conseillé de mettre vos pages existantes à niveau au fil du temps et d’adapter vos nouveaux contenus aux exigences de la mise à jour. 

Optimisez, encore et encore :

  • le temps de chargement, 
  • le code et le cache, 
  • les images 
  • les polices, 
  • le nombre de requêtes.

Et par pitié, évitez tant que possible les pop-up. 

Si vous ne le faites pas pour Google, faites-le pour vos utilisateurs !

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous aimerez lire

Leave a Comment