Pango.fr-Agence N° 1 spécialisée SXO,SEO+UX

SEO : comment améliorer mes performances grâce à l’analyse sémantique ?

Rédiger du contenu SEO est devenu indispensable en 2022 pour toutes les sociétés. De l’anglais, Search Engine Optimization, il s’agit d’un terme qui traduit les méthodes d’optimisation pour les moteurs de recherche. L’objectif de cette technique est que mon site soit dans les 10 premiers résultats qui apparaissent, ceux que les internautes sont les plus susceptibles de considérer.  

 

Ce sigle un peu obscur aux premiers abords est en réalité simple à apprivoiser mais nécessite la compréhension de certaines subtilités afin de se démarquer, dont l’analyse sémantique. Celle-ci correspond à la relation qui est mise en place entre un site web et un moteur de recherche avec des outils tels que des audits. Pas de panique ! On vous explique tout.

Avant de commencer, ça veut dire quoi SEO ?

Le SEO, aussi appelé référencement naturel, est une technique marketing permettant d’optimiser le positionnement d’un site internet parmi les résultats proposés par un moteur de recherche. Si les techniques SEO sont correctement utilisées, mon site sera connu sur la toile. Si un site ne reçoit aucun visiteur, c’est que les techniques SEO sont probablement mal appliquées. 

Afin de rendre un site plus populaire, le moteur de recherche trie les informations et il propose en quelques secondes une liste de résultats hiérarchisés. Pourquoi certains sites sont mieux classés que d’autres pour un même sujet ? C’est là que l’optimisation sémantique joue un rôle phare !

En effet, comment faire pour que mon site ne passe pas à la trappe du moteur de recherche ?

L’analyse sémantique, large influence du contenu SEO

L’analyse sémantique, contrairement à la simple analyse grammaticale, permet de comprendre l’intention, le sens caché d’un message. C’est grâce à elle que même si l’orthographe de ma recherche est erronée, le résultat trouvé est le bon.

Le raisonnement simplifié d’un moteur de recherche est le suivant : 

  • Il souhaite offrir les résultats les plus pertinents à l’utilisateur
  • Il s’informe de tous les synonymes et termes associés du mot-clé recherché
  • Il estime que les pages qui proposent un vocabulaire riche méritent d’être les mieux classées pour un mot-clé donné

Par conséquent, les grandes étapes de l’analyse sémantique sont :

  1. Se mettre à la place de l’utilisateur
  2. Utiliser des outils digitaux pour vérifier la pertinences des mots-clés tels que Google Keyword planner
  3. Identifier les mots-clés prioritaires en d’autres termes ceux qui ont le plus fort potentiel

Pour que mon site soit bien référencé, je ne dois pas me focaliser sur un seul mot-clé mais je dois utiliser la sémantique pour enrichir mon contenu et mieux classer mon site. 

Est-ce que ça signifie que je dois reprendre mon contenu de zéro pour obtenir plus de visibilité ? Non ! Et ce, grâce aux audits.

Les audits de contenu au cœur de ma technique SEO

L’audit est une analyse du marketing de contenu pour optimiser au maximum la stratégie SEO. Il permet de voir directement l’impact d’un contenu sur un public. L’objectif des audits est de rendre des contenus existants plus performants. En fait, ils permettent de faire le point sur tous les contenus proposés par votre site pour déterminer ce qu’il faut garder, améliorer ou retirer.

J’écris pourtant de bons articles, avec un champ lexical adapté, qu’est-ce qui ne va pas ? Le champ sémantique est probablement négligé.

Photo by Melanie Deziel on Unsplash

Le champ sémantique à absolument maîtriser en SEO

Comme vu plus haut, le but de l’analyse sémantique est de comprendre l’intention de l’internaute. Par exemple, le mot “feuille” a plusieurs significations. Il peut s’agir de la feuille d’un cahier comme de la feuille d’un arbre. Comment savoir si votre contenu propose l’un ou l’autre ? Grâce au champ sémantique utilisé dans ledit contenu. Ainsi, pour bien se positionner, il est nécessaire d’utiliser un champ lexical riche et diversifié en se penchant particulièrement sur l’aspect général sémantique que dégage la page web. Ainsi, plus les expressions connexes seront multiples dans le texte, plus l’impact en terme de trafic sera meilleur.

Devenir un as du SEO grâce à une bonne analyse sémantique pour optimiser au maximum ma rédaction web

Comme vous l’aurez compris, la rédaction web diffère des autres styles rédactionnels comme celui des journaux. Elle prend en compte un facteur propre : le SEO. Ainsi, elle exige une parfaite maîtrise des règles SEO pour mieux cerner les attentes des moteurs de recherche. Ces règles sont basées sur la programmation d’algorithmes provenant des moteurs de recherche et ayant pour mission de scanner un contenu et de l’analyser. Pour cela, ils ont recours à plusieurs critères, des centaines qu’il est impossible de connaître mais les plus fréquents sont :

  • Les mots clés du contenu
  • La longueur du texte. Idéalement, un article web SEO doit faire entre 500 et 1000 mots, ni plus ni moins.
  • Les liens externes qui fonctionnent très bien dans un contenu

Le point culminant de ma visibilité sur la toile est la sémantique. Il est simple de la déterminer à l’aide de plusieurs outils :

  1. Analyser la SERP, pour Search Engine Result Page, en d’autres termes la page de résultats d’un moteur de recherche pour comprendre ce que recherche les internautes et étudier la manière dont vos concurrents répondent à ces attentes
  2. Google Suggest : lorsqu’un internaute tape un mot dans la barre de recherche, Google suggère une suite de résultats susceptibles de répondre aux attentes de l’internaute. Le but est de s’inspirer des suggestions pour enrichir les mots-clés de votre texte
  3. Google Trends : cet outil vous permettra d’évaluer les tendances de recherche, la popularité de mots précis pour une zone géographique donnée ou le monde.
  4. Google Keyword Planner : cet outil de planification de mots-clés vous permettra d’estimer les performances potentielles des mots recherchés.

La rédaction web SEO n’a désormais plus de secrets pour vous ! À vos claviers et à vos experts SEO !

 

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous aimerez lire

Leave a Comment