Pango.fr-Agence N° 1 spécialisée SXO,SEO+UX

Bien briefer son rédacteur web en 4 leçons

Le brief d’un rédacteur web indépendant est très important afin que l’entreprise l’employant aie un produit final prêt à mettre en ligne.

Les informations logistiques

Tout d’abord, dans le briefing, il faut établir le cadre de la commande : le paiement, la nature de la commande, le temps d’écriture, afin que le rédacteur aie tous les éléments basiques pour répondre à la commande.

Ainsi, il faut bien cadrer le sujet, la nature et le délai de la commande. L’entreprise doit aussi établir le cadre financier : Combien le rédacteur sera payé ? Comment le paiement se fera-t-il ? Et enfin le contact dans l’entreprise à qui le rédacteur web aura affaire pendant la durée de la commande.

Les informations sur l’entreprise

Le rédacteur web est souvent indépendant, les entreprises ont donc parfois du mal à expliquer leur stratégie marketing de peur que le rédacteur travaille avec certains de leurs concurrents. 

Néanmoins, il est important, pour que le rédacteur écrive un article qui corresponde aux attentes de l’entreprise, qu’il soit au courant de cette stratégie et de l’objectif de l’entreprise

Ainsi dans le brief, l’entreprise doit être clair sur sa nature (quel est son marché, qui sont ses concurrents, qu’offre-t-elle, quelles sont ses valeurs,…), ses objectifs concernant la commande et la cible de cette commande. Il est important de bien détailler cette dernière partie puisque l’écriture du rédacteur web variera en fonction du public annoncé.

Les informations sur la commande

Lors de cette partie du brief, il faut redéfinir exactement la commande. Le brief doit donc répondre à ces quelques questions basiques  :

  • quel type de contenu : article ? lot de fiches-produit ? page d’accueil ?
  • le rédacteur doit-il rédiger les balises meta title et description ? l’URL de la page ? du maillage interne et externe ?
  • qui s’occupe de la sélection des images ?

Ensuite, il faut décrire en détail la commande. L’entreprise doit donner au rédacteur web le sujet, voire le titre si besoin, le modèle de structure, le nombre de mots, la longueur de l’article ou de la page et les mots-clés à utiliser. 

Enfin, ce qui est à préciser est l’écriture que doit adopter le rédacteur afin de s’adapter à la cible et aux valeurs de l’entreprise. Il est donc nécessaire de briefer le rédacteur sur le style à utiliser (taille des phrases, ponctuation, jargon), le ton à employer (décontracté, humoristique, ludique, … ) et enfin le vocabulaire spécifique à utiliser et celui à bannir de l’article ou de la page.

Les informations complémentaires

Pour compléter le brief, l’entreprise peut donner comme exemple des sites concurrents afin que le rédacteur sache ce qui est attendu de lui en tant que style ou vocabulaire. 

L’entreprise peut également communiquer des sources afin que le rédacteur web se renseignent et aie de plus amples informations sur le sujet.

Enfin, le SEO doit être maîtrisé. L’entreprise peut donc transmettre au rédacteur quelques conseils de référencement naturel.

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous aimerez lire

Leave a Comment