Pango.fr-Agence N° 1 spécialisée SXO,SEO+UX

Le contenu ou les liens améliorent-ils la fiabilité sur Google ?

Lors d’un débat organisé par Google SEO Office-hours le 22 octobre, une question portait sur la possibilité d’améliorer la fiabilité de son site sur le moteur de recherche. John Mueller, analyste de tendances pour les webmasters chez Google, a balayé l’idée selon laquelle le géant américain utiliserait des facteurs ou des mesures de fiabilité et de confiance.

Fiabilité et E-A-T

La fiabilité est devenue un sujet important de nos jours, car Google décrit comment l’expertise, l’autorité et la fiabilité sont des éléments importants que les Quality Raters doivent rechercher lorsqu’ils évaluent les résultats de recherche pour des types de requêtes spécifiques, financières ou médicales.

Si les évaluations des Quality Raters n’ont pas d’impact direct sur les classements, elles fournissent cependant des informations qui aident Google à améliorer ses algorithmes. 

Google a justement procédé à la mise à jour de ses consignes le 19 octobre dernier. L’essentiel des modifications, hormis celles apportées dans un souci de clarification et d’actualisation, portent donc justement sur la section YMYL (thématiques argent et santé) – Sous-catégorie “Groupes de personnes” et celle sur le contenu de mauvaise qualité. 

Ces fameuses guidelines sont une première étape pour s’assurer de respecter les règles et d’améliorer la fiabilité de son site.

Google affirme qu'il n'existe pas de facteurs de confiance

“Un site qui comprend un contenu de qualité améliore-t-il la confiance de Google ou cela ne dépend-il que des liens ?”

Interrogation à laquelle John Mueller a répondu :

“Je ne pense pas que nous ayons comme un facteur de confiance que nous pouvons regarder et dire, oh la confiance est à (je ne sais pas) neuf sur douze ou n’importe quel chiffre que vous auriez là.

Donc c’est un peu (je ne sais pas) … c’est presque comme une question philosophique à ce stade.

C’est comme si l’amélioration de la qualité de votre contenu rendait votre site plus digne de confiance vis-à-vis de Google.

Eh bien… Je ne sais pas. Il n’y a pas de mesures spécifiques pour cela.”

Il n’existe aucune métrique officielle pour mesurer la confiance

Une métrique est un moyen de mesurer et d’aider à évaluer quelque chose. John Mueller indique clairement que Google ne dispose pas d’une métrique spécifique pour mesurer la fiabilité.

Or, la fiabilité est précisément ce que Google veut que les évaluateurs tiers recherchent, car il n’existe pas d’algorithme dédié.

Améliorer le contenu reste une valeur sûre

Mueller a ensuite validé la pratique consistant à améliorer le contenu, poursuivant :

“Je pense qu’améliorer la qualité de votre contenu est toujours une bonne idée.

Mais… beaucoup de choses sont impliquées.

Et quand il s’agit de confiance, ce n’est certainement pas une question de simples liens qui pointent vers un site web.”

 

Si le discours de Google reste donc un peu évasif, gardons en tête que si le contenu de qualité et la mise en avant de l’expertise de ses auteurs restent les clés pour booster la fiabilité d’un site, le soutien par des backlinks issus de sites d’autorité et thématiques ne pourra que la renforcer.

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous aimerez lire

Leave a Comment