Pango.fr-Agence N° 1 spécialisée SXO,SEO+UX

Audit UX : Comment faire pour améliorer votre site web ?

En tant que propriétaire d’un site, vous en connaissez le contenu, la structure, chaque page, mais vous en ignorez l’efficacité. En effet il est utile et primordial d’étudier l’efficacité de son site en termes d’utilisation pure. L’utilisation correspond à l’interaction directe entre le support, et l’utilisateur. Cette utilisation peut être biaisée, ou non, et sa pertinence variera selon la quantité de biais qui viennent déranger l’interaction (un bouton trop petit ou pas assez clair par exemple). Rappelons que la qualité de navigation, l’expérience utilisateur, joue un rôle fondamental dans le taux de conversion de votre site.

quel est l'intérêt d'un audit ux ?

Il est donc nécessaire d’employer des méthodes qui permettent d’améliorer les performances du site, sans y consacrer beaucoup de temps.

Il est notamment possible de réaliser un Audit UX. Cette méthode permettra de relever tous problèmes à résoudre pour optimiser le site. Comment ? Vous collecterez des données qui vous indiqueront les “comportements d’utilisateur” de vos visiteurs : combien de secondes un utilisateur passe en moyenne sur une page, quel bouton est le plus visible, le menu est-il clair ? Pour réaliser l’audit, plusieurs outils et méthodes interviennent : Hotjar, Google Analytics, A/B Testing, test des 5 secondes, etc.

quelles sont les méthodes possibles ?

Voyons comment réaliser un audit UX de façon méthodique. Tout d’abord, il est très important de connaître la structure de son site par cœur afin de comprendre rapidement où interviennent les biais.

Ensuite, vous devez vous mettre à la place de vos propres utilisateurs, la clé d’une bonne interface est avant tout de saisir les besoins et les comportements de tous les profils de visiteurs. Alors, naviguez sur votre site en tant que client curieux, nouveau visiteur, et non en tant que propriétaire.

l'observation en plusieurs étapes

  1. L’observation est également très importante. Elle peut prendre plusieurs formes : plus ou moins intrusives. Cette méthode consiste à observer un utilisateur en pleine utilisation, et d’analyser son comportement physique, et ses temps de réaction, réflexion. Vous relèverez ainsi des données que le testeur n’aurait pas forcément pensé à émettre à l’oral : le temps qu’il a mis pour trouver un bouton précis, ou l’endroit où ses yeux se sont posés en premier en atterrissant sur une page, entre autres.
  2. Vous pouvez observer l’utilisation sans prévenir l’utilisateur que vous l’observez : vous plongerez ainsi le testeur dans une utilisation n’étant biaisée par aucune influence, aucune présence physique à proximité de lui. Vous pouvez également prévenir le sujet que vous serez présent, et que vous l’observerez.
  3. Vous pouvez confronter votre sujet à plusieurs utilisations répétées sur plusieurs jours, ainsi vous découvrirez son analyse en retirant le biais d’ancrage (l’influence laissée par la première impression), vous obtiendrez un avis basé sur une habitude d’utilisation.

Il existe de nombreux types d’observation permettant chacune d’apprécier de nouveaux points de vue (carte de chaleur, mouvements de curseur, taux de clic, de rebond…).

la récolte de données

Pour conclure, grâce à l’observation vous collecterez des données qui peuvent être classées dans trois catégories :

  1. l’émotion viscérale : ce que l’utilisateur pense de l’aspect purement esthétique du support
  2. l’émotion comportementale : ce que l’utilisateur ressent face au comportement du produit : ergonomie, etc.
  3. l’émotion réflective : il s’agit de la représentation de l’utilisateur au sujet de l’interface : l’image de marque, les valeurs qui se dégagent du support, etc.

Une fois toutes ces données collectées, analysées, demandez-vous simplement quels sont vos besoins primaires en termes d’activité sur votre site : vers quelle page aimeriez-vous diriger en priorité les visiteurs par exemple. Ainsi vous saurez où intervenir, et surtout comment intervenir. Votre rapport vous permet donc de découvrir les performances de votre site, et de les manipuler par la suite pour les optimiser.

Retour sur investissement garanti

Réaliser un audit est une bonne dépense. Le retour sur investissement est bon, et est surtout garanti. Il est préférable d’investir une somme d’argent dans un audit et une refonte, plutôt que de conserver des biais qui nuisent à l’expérience de vos utilisateurs. En UX : 1 = 100. Investissez 1€, le retour sur investissement se situe à environ 100€ !

Chez Pango, nous réalisons cet audit ux pour vous. Une fois les données récoltées par nos soins puis analysées, nous établirons un diagnostic global de la plateforme, puis vous suggérerons des changements à opérer. Vous générerez davantage de trafic, vous transformerez vos leads en clients potentiels, et augmenterez votre taux de conversion.

⚠️ AVANT DE DÉMARRER UN AUDIT, NOTEZ BIEN LES DONNÉES ACTUELLES AFIN D’ÉTABLIR UN COMPARATIF AVANT/APRÈS.

N’hésitez pas à partager cet article !

Vous aimerez lire

Leave a Comment